Bienvenue!

jerseycape
Bienvenue!

  

Pas plus d’une journée pour se rendre sur les plus belles plages de la Côte Est.
 

Venez explorer et découvrir tout ce qui fait que le Jersey Cape est si spécial!

 Programme de Rabais Canadien 
Canadian Discount Program

quebec flag
Camping Ocean View
Wildwood Boardwalk
Beach umbrellas
logo_air_canada
Cape May Diamond hunting
Monarch

LE CAP SUR LE JERSEY CAPE:  VILLE PAR VILLE 

Cape May County 
 
           
Du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, le Cape May County, avec ses longues plages  sur l’Atlantique et ses rivages panoramiques le long de labaie du Delaware,  est un lieu de prédilection!  Quelques 100,000  résidents y habitent à l’année, mais la belle saison venue, des milliersde visiteurs viennent se gaver de soleil, de sable, d’oiseaux et de papillons. Ils y viennent aussi pour relaxer et prendre du bon temps. 
 
Préalablement, c’était une destination été, mais  le conté  devient de plus en plus une destination quatre saisons.  Avec  un calendrier d’événements chargé qui va jusqu’au 1er le l’An et le Centre des Congrès de Wildwood,  la clientèle s’élargit et  on attire de plus en plus les gens d’affaires. 

L’histoire tient une place prépondérante dans ce conté; ce qui en fait aussi son charme. On y trouve plusieurs musées et centres d’arts;  quelques-uns datent même des années 1600.     Son architecture éclectique est assez particulère : Le style victorien  de Cape May versus le style Doo Wop de Wildwood.

L’hébergement est très varié. Plusieurs Américains ont la chance d’avoir une maison secondaire (tout comme au Québec d’ailleurs) et peuvent profiter de tous ces avantages à leur guise.   On y trouve tout un éventail de restaurans, de la fine cuisine, au petit café, bistro et autres pour toute la famille. Plusieurs offrent en prime la mer comme toile de fond.
  
Tous ces développements ont amélioré la condition de vie des résidents permanents qui jouissent maintenant d’un meilleur système de santé et  de scolarité, plus de boutiques et de points d’alimentation. 

 
Ocean City 


Fut fondé vers la fin des années 1870,  par un groupe de religieux méthodistes.  Les pionniers qui s’y installèrent durent suivre des règles très strictes.  Tout ce qui en reste aujourd’hui, c’est que la ville ne vend pas d’alcool et n’en sert pas dans ses restaurants. Les visiteurs s’en procurent donc dans les petites villes voisines et le consomment dans leurs quartiers privés. 
                                                                                                                                         
Le premier campement de 1000 personnes, s’est installé en août 1880.  La ville compte maintenant 15,000 résidents permanents.    Les vacanciers y trouveront près de 13 kilomètres de plage, un golf de 12 trous, des centres d’arts et un boardwalk de 4 kilomètres incluant des courts de tennis.  Également , pour le plasir de tous, un imposant calendrier d’évements qui se tiennent surtout sur le Ocean City Music Pier  de la promenade. Le boardwalk a été construit en 1928.  Le slogan “America’s Greatest Family Resort” est utilisé depuis 85 ans et décrit bien Ocean City. 
  

Sea Isle City


Sea Isle City,  est une barrière naturelle entre  Ocean City et Avalon avec  ses huit kilomètres de plage.  En 1880, son fondateur M. Landis voulait en faire une petite Venise avec des canaux, des fontaines, etc.  Les sous et les services ferroviaires ont manqué et en 1891,  il dû vendre ses terrains au prix minime de 50$.   Mais, avec le temps la municipalité a prospéré et est devenue un centre de villégiature couru.
                                                                                         
La promenade est le centre vital de toutes les activités.  L’endroit est un paradis pour les pêcheurs qui y trouvent plusieurs centres de location de bateaux.    Sea Isle a une abondance de clubs, hôtels et motels. C’est aussi à proximité d’un autre centre très populaire: Atlantic City.      
  

Avalon  


En 1887, quand la compagnie  Avalon Beach Development  a acheté l’île, le but était d’en faire un centre de villégiature exclusif et branché; le plus à la mode sur le littoral du New Jersey.                                                
 
Ses hautes dunes ont été protégées depuis des ans et protègent la plage de l’érosion. Des petites passerelles au bout des rues mènent à la plage. Le magazine The Washingtonian  cite Avalon comme “the best beach in New Jersey”, sûrement à cause de ses dunes naturelles et ses douces vagues. La promenade est petite mais très bien entretenue.                                   

Aujourd’hui  les maisons des résidents  permanents sont luxueuses et  les chalets de location très jolis. On y trouve aussi des bateaux de taille impressionnante. Comme la plage s’avance dans la mer 1.6 km de plus que les autres centres, on dit que ses rives sont plus fraîches.  Avalon, un endroit de vacances très attachant où on veut retourner encore et encore. 

  
Stone Harbor 


La ville est bordée d’un côté par l’océan Atlantique et de l’autre par une voie navigable qui mène à la mer. Elle est sise sur la portion sud de Seven Mile Beach Island. Comme son nom l’indique, la plage fait  bien sept miles (11km) de long mais  il n’y a que quatre coins de rue. Ce qui fait que toute la ville est près de l’eau.
                                                                     
En 1890,  sept cottages ont donné naissance au centre de villégiature.  Aujourd’hui, on compte plus de 3,000 propriétés.  Avec le service ferroviaire qui servait l’endroit,  en plus des nombreux ponts qui se sont construits par la suite, Stone Harbord est vite devenue une autre destination courue par les touristes.  Les visiteurs pourront y trouver de nombreux terrains de golf, des activités plein air, un zoo et des sites historiques et culturels.  
                                         
Stone Harbor est la seule municipalité à avoir un sanctuaire pour les hérons qui commandité par l’État.  Il y a 40 ans, cet habitat de 21 acres  a été nommé “Grand Site National” par le National Park Service. Depuis des années, des millers de hérons y font leur nid. Il ne faudrait pas oublier le  Wetlands Institute sur Stone Harbor Blvd. Plus de  6,000 acres de marais et étangs salins où multiples cours et conferences sont offerts à l’année.   Des visites guidées sont aussi  disponibles.                                                                                      

   
North Wildwood


A été fondée en 1870 par des pêcheurs scandinaves, car le bassin de  Hereford Inlet est très poissonneux.  À ce moment là,  le petit hameau  s’appelait Anglesea.  Grâce au train, tout se mit à  progresser. Margaret Mace fut la première omnipraticienne à ouvrir un bureau en 1905 et fonda ensuite  le premier hospital.
                                                            
Les hôtels se mirent à pousser comme des champignons pour accueillir les gens qui voulaient fuir les grands centres en été. En 1950, presque tous les hôtels de bois on fait place à des motels sur le bord de la mer.
                             
Les plages sont vastes et le boardwalk, avec  toute son animation, ramènent les vacanciers d’année en année.  
 

West Wildwood


C’est une île en elle-même,  reliée à Five Mile Island par un pont. Ses résidents et les visiteurs s’interpellent sur les quais ou se saluent de leur bateaux respectif.  C’est aussi l’endroit idéal pour tous les sports nautiques et la pêche.   

Wildwood


Ses plages sont les plus vastes, attirant chaque années des millers d’amateurs sable/soleil.  Son boardwalk s’étend sur plus de deux km, sur lequel on y trouve quatre quais de manèges, deux cinémas, un Centre des Congrès et une variété de boutiques et de restaurants.                                                        
 
Le matin tout est calme et les visiteurs peuvent admirer de merveilleux levers de soleil, marcher ou faire du vélo. Le soir, l’éclat des néons, le bruit des manèges et la musique transforment  le décor en carnaval. Dans l’arrière baie, un éventail de bateaux partent à la pêche.  D’autres embarcations s’en vont au large pour l’observation des dauphins. Les restaurants avaient avant une réputation de malbouffe, qui maintenant, tend à changer favorablement vers la cuisine plus raffinée.  On y trouve des restaurants pour tous les goûts.   
                                                                                                  

Wildwood Crest


Cape May County n’a pas été le théâtre de la guerre, mais en 1776 le Brigantine qui apportait du ravitaillement vers  Philadelphia, explosa sous les ordres de son capitaine pour empêcher les Britanniques d’aborder.  C’était à Turtle Gut  tout près de  Wildwood Crest. Cet acte d’héroïsme découragea les Britanniques d’avancer vers le Nord sur la rivière Delaware.     

Son développement date du début des années 1900. Maintenant, plusieurs hôtels s’alignent sur le fond de mer et ont vue sur plus de 4 km de plage. Son côté ouest offre un ressac plus doux et permet l’ancrage de plusieurs petits bateaux et facilite leur départ vers le large.  Comme on est à courte distance de Wildwood, les activités sont à portée de la main.

Cape May


Le Physick Estate sur Washington St, devait être démoli  dans les années 1970. Il date de 1880  a été sauvé de justesse par des bénévoles qui l’ont restoré pour devenir le MidAtlantic Center  for the Arts.    Aujourd’hui, c’est l’édifice de la Renaissance victorienne le plus représentatif.                                                         

Cape May est aujourd’hui un trésor historique et toutes ses rues arborent fièrement leurs résidences victoriennes. La ville est rasée par le feu dévastateur de 1800,  mais renaît de ses cendres en 1878 et conserve son architecture première. Plusieurs de ces maisons sont maintenant des auberges qui donnent à la ville un cachet romantique. En y ajoutant des fabuleux restaurants, Cape May est un endroit uniue.  Des visites guidées de la ville sont offertes tous les jours.
       

Cape May Point


Est à la pointe duJersey Cape. Un minuscule hameau sans hôtels, restaurants ou bars.  Mais la flore et la faune règnent en maîtres et ses plages sont magnifiques.  Plusieurs sites historiques valent le déplacement.     

Il a été fondé vers la fin des années 1800.  En 1890, Sea Grove , de son nom origina, possédait plusieurs hôtels qui aujourd’hui n’existent plus.  De nombreuses résidences d’été ont survécu et donnent une idée du style préféré de cette époque.  Le phare de Cape May est à visiter pour avoir une vue panoramique de la péninsule et des sites à visiter, comme le centre de la nature.
         
                

Les municipalités des terres intérieures de Cape May County


Upper Township 


Des pêcheurs de baleines et des constructeurs de bateaux  l’ont fondée en 1600.  Malgré les nombreux résidents actuels,  il y a tout autour des acres de nature verdoyante, des habitats naturels et plusieurs étangs salins où l’on peut  canoter ou kayaker. On y trouve aussi le Cape May County Park  plus au nord sur la route 9 à Palermo. De nombreux terrains de golf l’avoisinent.

Strathmere est sa petite municipalité côtière.  À noter, quelques restaurants intéressants avec entre autres, le Deauville qui date de 1887.  Le long de la route 9 on trouve plusieurs antiquaires pour les amateurs. Nombreux ont pignon dans des maisons historiques.  Upper Township est en retrait pour le calme, mais assez près des activités quand on veut plus d’action.                                                                                           
 

Middle Township


Parmi les bâtiments historiques, notons la  Bellevue Tavern, très fréquentée des résidents et des vacanciers depuis 1932.  À l’époque, c’était une auberge de relais. Sur le coin de la rue Mechanic et de la route 9, un mignon petit hôtel boutique, le Doctor’s Inn. Une portion de l’édifice date de 1704 et dans l’autre portion, le Cape May County Historical Museum s’y trouve.
 
Un  endroit où affluent les visiteurs :  le Cape May County Park and Zoo  avec ses 80 acres et ses  200 espèces animales. La partie African Savanna  fait à elle seule, plus de 57 acres où l’on retrouve des girafes et  des singes de différentes races.
 
Middle township couvre approximativement  120 km c  et est composé de  15 petites communautés. Les marais font partie intégrante du territoire de la baie du  Delaware et sont favorables à la migration des oiseaux qui y sont en multitude.              

Cape May Court House c’est le siège du conté, et le vieux Palais de Justice  fait partie du régistre des lieux historiques. Il est utilisé aujourd’hui pour des rencontres communautaires.

 
Lower Township


Des baleiniers de la Nouvelle-Angleterre et de Long Island ont fondé  Lower Township en 1635. Cette partie du conté, le long du Delaware, est en fait le berceau du sud du New Jersey. Les premières colonies, maintenant  disparues sous des dizaines de mètres d’eau, ont eu plusieurs noms dont New England Town, Portsmouth et plus tard, Town Bank.                                                  

Durant plusieurs années, ce furent des terres agricoles,  on y a construit ensuite des maisons pour les vétérans, jusqu’à ce qu’un promoteur y voit de grandes possibilités. C’est maintenant la plus importante municipalité du conté avec 23 000 habitants.                                                                                                          
La petite ville est à la pointe sud et est bordée par la baie du Delaware et l’océan Atlantique. La partie de Diamond Beach  a été envahie par de luxueux condominiums.  Ces locataires jouissent de couchers de soleil qui rivalisent avec ceux de Key.                                                                                         
L’industrie de la pêche est toujours un facteur économique majeur et le port de Cape May est un des plus importants de la côte Est.  Pour une vue scénique, on peut emprunter le canal  qui mène jusqu’à Cape May.  Le  traversier  Cape May-Lewes permet de passer d’un état à l’autre.                                        
 
Récemment un  ancient terrain de golf de 18 trous est devenu un centre de la nature, et les oiseaux n’ont pas tardé à se l’approprier. On peut aussi y faire des randonnées pédestres dans ses nombreux sentiers.                                                                                                                    

L’agriculture et son histoire est protégée  à  Cold Spring.  Plusieurs bâtiments datent de 1850.   La base navale de Wildwood à l’aéroport du conté,  est un musée dédié aux pilotes de la Deuxième Guerre Mondiale.  
  

Dennis Township


De 1700 jusqu’au début des années 1900, Dennisville, qui borde le Delaware, était le centre nerveux de la pêche et de la construction de bateaux.  C’est la ville la plus riche  en histoire avec 69 édifices classés au patrimoine du New Jersey.
 
De pères en fils, les familles qui ont fondé Dennis Township, offrent aux visiteurs leurs services, pour la pêche en eaux claire et salée ainsi que de nombreux terrains de camping.  Évidemment avec le parc national Belleplain State Forest, le plus large espace feuillu et boisé du Jersey Cape, c’est l’endroit idéal pour les amants de l’écologie. 
  

Woodbine 


Woodbine, au nord-ouest,  est une petite communauté rurale fondée en 1880 par des immigrans juifs qui se sont sauvés d’Europe.   Au début 5, 000 acres ont été achetés pour établir 600 familles juives.  Ils sont devenus agriculteurs et marchants et ont fait prospérer l’économie durant plusieurs années.  
                                                                                                                                                                                    
Les amateurs de nature sous toutes ses formes apprécieront ce coin de région qui est demeuré rural et très orienté sur le plein air.